Datés de 1841, comme en témoigne l'inscription gravée sur le linteau de la porte charretière de la grange, ces bâtiments ont succédé à une construction beaucoup plus ancienne.

Plusieurs documents conservés aux archives départementales nous permettent de situer certains des propriétaires successifs du Parcot. Le plus ancien de ces documents est daté de 1579 et indique que la famille Saint-Christophe est propriétaire des lieux.

Plus d'un siècle plus tard, en 1685, un nouveau document montre que c'est cette même famille qui est toujours propriétaire. La fin du XVIIIe siècle voit la famille Béraud s'installer sur la propriété. C'est le petit fils, Jean Béraud, qui construit la maison actuelle en 1841. La maison d'origine, dont il ne subsiste aujourd'hui que le four à pain, disparaîtra peu à peu. Succession après succession, la maison passa aux mains du dernier propriétaire, Abel Guionneau.

Sans héritiers, et conscient d'être propriétaire d'une des dernières maisons à ossature de bois de la Double, il décida, à l'occasion de l'Année européenne de l'Environnement, de faire don de ses biens à Espaces pour Demain, association nationale de protection de l'environnement reconnue d'utilité publique.

Le Conseil Général de la Dordogne est devenu propriétaire du site en mai 2004 et en a confié l'animation à l'association « La Double en Périgord ».

Le Parcot en 1987 avant sa rénovation


PHOTOS ANCIENNES