UNE ARCHITECTURE REMARQUABLE

Datés de 1841, les bâtiments du Parcot sont inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Ils sont un excellent exemple de l'adaptation de l'architecture doubleaude aux matériaux locaux, la ferme est faite de bois et de torchis et possède une galerie couverte posée sur des poteaux de bois, on appelle cette galerie le "balet". Les bâtiments sont notamment intéressants de par leur architecture d'identité doubleaude mais empruntant des références importées, tels que les murs maçonnés, issues notamment du modèle de ferme de conception "néo-classique" tel qu'il s'est développé un peu partout à partir du XIXème siècle.

Au coeur de la forêt, la Ferme du Parcot, avec ses bâtiments à pans de bois, ses pièces aux murs asymétriques, son remarquable système de charpentes, reste la trace d'un système agricole encore en activité il y a peu. Elle est caractéristique d'une forme évoluée de l'habitat doubleau dont peu de traces subsistent encore.

La visite guidée de la ferme est une approche de l'architecture rurale et s'attache à faire comprendre la ferme comme un système socio-économique à part entière.